Ma lettre aux parrains

« Tout ce qui n’est pas donné est perdu » (proverbe indien)

Chers amis,

Tout juste diplômé ingénieur à 24 ans, j’ai décidé de partir en mission humanitaire pour une durée de deux ans. Mon parcours, ma vie, mes expériences, mes convictions, m’ont amené à faire cette démarche pour être au service des plus pauvres et découvrir quel sens donner à ma vie par le don de soi.

J’ai choisi de m’engager avec Points-Cœur, une association catholique créée en 1990 qui m’envoie dans une favela de Simões Filho (100 000 habitants) au Brésil.

Simões Filho au Brésil

Simões Filho au Brésil

Présente dans plus de 18 pays, l’œuvre Points-Cœur a pour vocation d’envoyer des jeunes de diverses nationalités pour vivre en équipe de 4 ou 5 dans les bidonvilles ou les quartiers défavorisés de grandes villes. Il s’agit d’une œuvre de bienfaisance et d’aide aux populations.

Je vais donc rejoindre quatre autres volontaires qui sont déjà sur place : deux français, une polonaise et une hondurienne. Au sein de la Coroa da Lagoa, un quartier très pauvre de Simões Filho, nous nous soucierons principalement des plus pauvres et des plus isolés, enfants, jeunes et personnes âgées pour ce qu’ils sont. Nous irons à eux pour leur rendre leur dignité en nous préoccupant d’eux et en leur faisant comprendre que leur vie est aussi importante que n’importe quelle autre. Il s’agit donc plus d’être que de faire, d’être une présence aussi aimante et bienveillante que possible pour toutes ces personnes rejetées et délaissées par la société.

Pour le soutenir dans sa mission, le volontaire Points-Cœur que je suis, s’appuie sur trois piliers :

Petite douche locale

– Une vie de compassion, en étant une présence aimante auprès de ceux qui souffrent, dans toutes nos activités, en tissant avec eux des liens d’amitié et de confiance dans la durée (les volontaires Points-Cœur sont présents dans le quartier de la Coroa da Lagoa depuis 1994)

– Une vie de communauté puisque nous serons cinq jeunes venus de divers horizons pour partager cette mission

– Une vie rythmée de prières quotidiennes

Enfin, pour mener à bien cet engagement qui me tient énormément à cœur, j’aurai besoin de votre soutien au travers de parrainages financiers et/ou spirituels.

Parrainage spirituel :

La vie de prière fait partie intégrante de notre mission. C’est pourquoi je vous invite à consacrer un peu de votre temps, si vous le voulez bien, pour notre mission en récitant une dizaine du chapelet chaque jour.

Parrainage financier :

Chaque volontaire doit réunir la somme de 450 € par mois pour pouvoir vivre durant toute la mission (frais de vie sur place : alimentation, vêtements, charges diverses de gestion, assurances…). Vos dons, déductibles des impôts, sont donc très utiles puisqu’ils me permettront de me consacrer entièrement à ma mission.

La coroa da lagoa (Simões Filho)

Au final, ce parrainage peut être pour vous une manière de participer à l’action de Points-Cœur dans le monde et de la vivre en créant un lien particulier entre nous. Je vous assure de mes meilleures pensées et m’engage à vous envoyer régulièrement (environ tous les deux mois) une lettre qui vous permettra de suivre ma mission et de la « vivre » avec moi.

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Je vous remercie par avance de votre soutien à mon projet.

Mon départ est fixé pour fin novembre 2012.

Avec toute mon amitié,

Florian DOMAIGNÉ

Publicités
1 commentaire

Une réflexion sur “Ma lettre aux parrains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s